Expert Open Source

04 72 83 52 28

Du lundi au vendredi de 9h-12h30 et de 14h-18h

  • twitter
  • LinkedIn DBM
  • Google DBM
  • Viadeo DBM
  • Slideshare

Le virus FakeAlert

Le virus FakeAlert

FakeAlert, « Fausses Alertes » est le nom donné à un virus identifié par le groupe de cybersécurité ESET. Virus d'abord détecté dans les pays anglophones, il est désormais présent en France. Il a même été pendant quelques heures (le 17 septembre) le virus le plus téléchargé dans notre pays.

Comment fonctionne ce virus ?

Il affiche un message d'alerte indiquant aux utilisateurs que leur poste de travail est infecté par un virus ou qu'il y a un risque pour leurs données. A la suite de ça, il propose de contacter par téléphone un support fictif, ou de télécharger une « solution » de sécurité.

Le numéro de téléphone est évidemment un numéro surtaxé ou internationaux qui fait perdre de l'argent aux victimes, et la solution est en réalité un vrai virus installé dans les programmes de l'ordinateur. Ce virus peut prendre la forme d'un ransomware en cryptant les données utilisateurs puis demander une rançon.

Comment s'en prémunir ?

  • Avoir vos logiciels à jour.
  • Utiliser une solution de sécurité fiable.
  • Ne pas faire confiance aux messages non sollicités ou appels téléphoniques, même s'ils utilisent des noms de marques connues.
  • Pour appeler un support technique, assurez-vous d'utiliser le numéro de téléphone de votre fournisseur de services qui se trouve sur le site officiel de celui-ci ou sur les documents administratifs.

A propos du groupe ESET :

DBM Technologie propose les solutions anti-virus de l'éditeur ESET.

Sources :

Derniers articles

IBM Red HAT

Le rachat de Red Hat par IBM

mer 07/11/2018 - 16:56
Du nouveau dans le monde de l'Open Source : Red Hat, éditeur de solutions libres comme le système d'exploitation Fedora, va être racheté par la société IBM.
sécurité informatique à Lyon

Conseils pour lutter contre le filoutage

lun 15/10/2018 - 17:39
Filoutage ou encore phishing est le nom donné aux arnaques sur Internet. L'objectif : tromper l'utilisateur pour récupérer données personnelles et bancaires. Voici quelques conseils.
sécurité informatique à Lyon

Déclarer une faille à l'ANSSI

mer 10/10/2018 - 09:39
Depuis la loi pour une république numérique, il est possible de déclarer les failles de sécurité et les vulnérabilités d'un programme auprès de l'ANSSI.
TOP